16/12/2006

celui qui voulait savoir ce que j'allais écrire sur lui...

salut à toi,

 

comme j'écris un texte te concernant (et que tu le sais)  je m'adresserai directement à toi en l'écrivant.

 

pour commencer, comme tu aimes le bleu, j'ai choisi de m'exprimer en cette couleur pour te représenter.

 

bon bon bon... commencons...

 

nous nous sommes rencontrés sur un site un jour du mois de novembre 2006. la première fois, nous avons parlé comme ça, sans plus. puis, un autre jour, je ne sais plus qui s'est connecté à l'autre et nous sommes directement passés sur msn.

 

cela fait à présent plusieurs jous que nous nous y retrouvons pour papoter en soirée à propos de la pluie, du beau temps, de nos boulots, de nos vies sentimentales, de nos repas, de nos loisirs, de nos rencontres sur le sites, etc.

 

je me souviens qu'une des premières choses que tu m'aies demandé, si mes souvenirs sont bons, était de te dire mon nom et le dentifrice que j'utilisais.

 

depuis j'ai appris que tu utilisais le meme que moi (signal haleine fraiche) ; que tu faisais tes courses seulement quand ton frigo était vide et que le jour des courses tu mangeais une pizza (comme aujourd'hui) ; que tu étais fier de ne pas être un macho car les machos n'acceptent pas leur part de féminité ; que ce n'est pas à toi de dire que tu es le plus bel homme et le plus intelligent que j'ai rencontré car tu es en réalité quelqu'un de très modeste. tu estimes que ce n'est pas à toi de te définir.

 

puis, un jour tu m'as meme envoyé une photo de ta main. pourquoi était ce encore? je pense que je t'avais dit savoir interpréter des choses en fonction de la taille et la forme d'une main et que celle ci révélait beaucoup de choses.

ensuite, tu m'as dit que tu avais d'autres photos plus... je t'ai demandé de me les envoyées et tu m'en as promise une seule. tu m'as alors envoyé une photo de ton... (oooh que vont imaginer les lecteurs !)

 

en ce qui concerne les filles, tu m'as dit poser tes choix et ne plus prendre la première que tu croiseras sur ton chemin. c'est un choix que je respecte car je fais de meme.

 

ah oui, tu sais que tu me dois toujours un roulement de tambour... ne l'oublie pas stp

 

lorsque je t'ai demandé si tu voulais que je mette quelque chose dans ce texte, tu m'as répondu : "non je ne suis pas dans ta tete". j'ai donc usé d'imagination pour l'écrire, j'espère tu apprécieras.

 

ah oui j'oublias de dire que tu travaillais chez caterpillar et que tu aimais les vetements d'enfants, tout comme moi.

 

tu m'as également dit que tu ronflais la nuit (oups) et que tu dormais nu (reoups) car tu avais horreur d'avoir quelque chose sur toi pendant la nuit.

 

tu laisses constamment ton ordi allumé car il est très lent à démarrer et donc il est impossible de savoir quand tu te trouves devant ton clavier ou pas.

 

bon ben je crois avoir fais le tour...

 

si j'ai omis des détails ou que tu penses que je me suis trompée sur certains points, n'hésites pas à les rajouter.

 

je terminerai par dire que tu es quelqu'un avec qui il est agréable de discuter. je sais que tu attends impatiemment de pouvoir lire ce texte alors je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps.

 

je te saluerai donc ici bas...

00:14 Écrit par louloute dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.